Un projet qui avance d’un pas, qui recule de deux

Pour celles et ceux qui n’auraient pas eu connaissance de l’article de M. le Maire paru dans la Dépêche du 19/10/2012, nous nous permettons de faire le relais car il est en réaction à notre Assemblée Générale.
Pour en prendre connaissance, cliquez ci-après :  Article du Maire Dépêche
Nous ne pouvons nous empêcher d’y ajouter quelques commentaires, non pas que nous soyons frustrés, mais il si rare d’obtenir une expression de M. le Maire sur le sujet qu’il nous faut en tenir compte et ne pas gâter notre plaisir.

Nous tenons à préciser que nous avons toujours été corrects avec M. le Maire, même quand il lance des contre-vérités (à moins que ce soit la traduction journalistique).
–  Nous n’avons jamais été invités dans aucun débat, c’est à notre demande que nous avons eu seulement une information. Jamais il n’a été répondu à nos questions, rendues publiques dans le dernier bulletin municipal.
–  Nous ne sommes pas contre tout (voir nos propositions sur le Lys). Contre le projet : oui, mais en parallèle nous formulons des pistes de réflexion pour un développement avec le ski mais pas seulement.
Il faut rappeler que le ski ne représente que 30% de notre économie.
Il faut des activités diversifiées en rapport avec notre époque, en respectant l’environnement et en tenant compte des éléments conjoncturels.

Après ce petit rectificatif, qu’apprenons-nous de nouveau?
–  Que le dépôt de l’UTN serait reporté en fin d’hiver 2013, cela devient une habitude.
–  Nous constatons aussi une certaine prise en compte de notre argumentaire : financement difficile, équilibre économique non trouvé, même le mot crise est cité… Seul l’environnement et la sécurité semblent être toujours absents de la préoccupation de nos élus, et pourtant l’actualité nous montre que la nature n’est pas facilement domesticable.
En conclusion, nous notons dans cet article beaucoup d’hésitation et d’approximation :
–  Rien n’est figé, projet non ficelé, pas encore bouclé, on ajuste, on attend, on reporte, on retaille…

Pour nous, rien de changé, tout est ficelé. Nous réclamons toujours la communication des études en cours, un débat contradictoire public où nous mettrons en parallèle nos arguments contre le projet et nos idées de développement pour notre village, en dernier ressort une consultation de la population Cauterésienne.

Dans cette période de crise économique, l’appel financier au département semble difficilement soutenable, il y a d’autres priorités avant de participer au financement d’un projet hypothétique quant à ses retombées, sans compter le conflit d’intérêts !
Nous terminerons cet article en notant que nos décideurs ont lancé une course contre la montre pour obtenir le résultat de l’UTN avant les prochaines élections municipales !!
Il faut savoir que l’UTN est une étape, les recours sont possibles.
La décision définitive de valider ou non ce projet reviendra, en tout état de cause, à la prochaine municipalité en fonction du mandat délivré par la majorité des électeurs.

L’ambigüité n’existera plus pour personne.

Cauterets Devenir

A propos Tribune de CAUTERETS DEVENIR

Liaison Luz - Cauterets Remontée mécanique
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Un projet qui avance d’un pas, qui recule de deux

  1. Bonsoir,

    Il va sans dire que vous n’aurez pas tous les éléments, même en tant qu’élu je ne peux accéder à tout, ce qui est quand même dramatique dans une commune comme la notre où nous devrions tous pouvoir s’asseoir autour d’une même table, discuter et travailler pour aller dans le même sens.
    Mais à première vue tout le monde ne veut pas faire passer l’intérêt Cauterésien avant son propre intérêt.

    De ce fait la mobilisation doit se poursuivre sur ce projet et se construire sur tout ce qui touche généralement Cauterets.

    Votre réflexion sur le rôle du Conseil Général ou soyons clairs, de son Président, qui est également le Président de N’PY, va exactement dans le sens de ce que j’ai pu souligner lors de votre assemblée générale, ou dans mes diverses interventions sur ce sujet.

    Ne soyons plus dupes, certains ont des regards malheureusement malveillants sur notre commune, à nous de montrer que le bien de notre Commune est plus fort que quelques divisions sur telle ou telle idée, afin je l’espère de pouvoir éviter le pire, qui prend forme par ce projet, mais aussi par la place de marché de N’PY, et qui ouvre à des perspectives plutôt dangereuses à mon sens.

    Amitiés Cauterésiennes.

    Franck Layré-Cassou

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s