Les Cauterésiens veulent se faire entendre!


Dès connaissance de l’ordre du jour de la réunion publique du conseil municipal, Cauterets Devenir a appelé à la mobilisation.
Nous tenons à remercier tous les présents, 80 personnes environ.

M. le Maire a présenté longuement la convention de partage des objectifs.

A l’issue de cette présentation, M. Alain Larroudé a fait une déclaration personnelle sur son engagement dans le projet de liaison, sur le fait que rien n’est fait, que rien ne se fera avant 2014, si cela se fait ! De toute façon, le peuple sera consulté, au plus tard aux prochaines élections municipales !

Nous tenons à remercier M. le Maire et les conseillers municipaux qui, à l’issue de la réunion publique, ont permis à Cauterets Devenir de lire une déclaration (voir un peu plus loin) et de lancer un échange de vues avec le public.
Le nombre d’intervenants ayant pu s’exprimer montre le déficit de communication entre nos décideurs et la population qui veut s’inscrire dans les choix fondamentaux de notre cité.
Le fossé est large entre ceux qui réfléchissent en vase clos et les premiers intéressés, les Cauterésiens au sens large du terme.

Restant campés sur leur position, ils pensent détenir la vérité ! Et si cette attitude était simplement destinée à masquer une certaine difficulté à réfuter notre argumentation aussi bien dans le domaine environnemental, que technique, financier ou économique.
D’où la répétition des mêmes slogans : 100 km de piste, un rêve de nos anciens, ressembler aux Alpes, remplir nos hébergements, la survie de notre station…

Et tout cela sans analyse chiffrée à ce jour sur les coûts, les retombées, le risque, les dégâts environnementaux, la faisabilité technique…

Si le projet n’est toujours pas abouti après plusieurs années d’études, la raison en est peut-être qu’il ne peut tout simplement pas aboutir ! Il vaut mieux perdre 100 000 € (coût avoué des études en cours) que de s’entêter, nous voulions dire s’endetter, pendant des décennies.

M. le Maire nous a quand même promis une prochaine entrevue pour débattre sur le sujet (dont il ne sait pour le moment pas grand-chose !) 

En attendant, restons tous mobilisés, comme pour cette soirée, et prêts à réagir dès que la nécessité se fera sentir.

En brèves :
– Le compteur de Cauterets Devenir :  238 adhérents
– Un article de « Sauvons la Géla » sur le projet de Piau qui vit un scénario assez semblable au notre et que nous soutenons sans réserve.
– N’oubliez pas la Rencontre au sommet du dimanche 9 octobre au col de Riou, entraînez-vous !

A bientôt, Cauterets Devenir.

Déclaration adressée aux élus à l’issue de la Réunion publique

M. le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux, Bonsoir.
Cela fait un certain temps que nous essayons de nous présenter, et malgré notre insistance et certaines promesses, nous n’avons rien vu venir.
Comme mieux vaut tard que jamais, nous profitons de cette occasion pour vous présenter notre association.
Cauterets Devenir est parti d’un blog qui avait l’ambition de lancer le débat sur votre projet d’accès Cauterets-Luz-Ardiden via le plateau du Lisey.
Et nous disons bien votre projet et non celui de la population qui n’a jamais été consultée.
Après un accueil chaleureux de votre part, la douche froide reçue quelques jours après nous a fait comprendre qu’il n’y avait pas beaucoup d’espoir que la concertation s’instaure facilement sur le sujet.
Pour avoir une reconnaissance publique, il fallait franchir une étape, ce qui fut fait courant juillet, par la création de notre association Cauterets Devenir.
On peut dire que nous sommes nés grâce à vous.
Nos objectifs, vous les connaissez par la lecture de notre blog (16500 consultations à ce jour) mais vous refusez toujours le moindre débat contradictoire avec vos concitoyens qui ne vous ont jamais mandaté pour un tel projet.
Sur votre programme électoral, je vous cite : « poursuivre l’étude d’un rapprochement avec Luz ».
Nous avons largement dépassé le stade du rapprochement, nous en sommes aux décisions de « réaliser» et vous le savez très bien. Certains élus ont même dit qu’il fallait aller vite, que c’était le projet de cette municipalité.
Nous estimons avoir été trompés.
Malgré une association forte de 233 membres, avec une influence qui va bien au-delà, toujours aucune possibilité de participer à une réflexion sur le bien fondé d’un tel projet malgré votre engagement électoral de concertation sur les grands programmes!
Aucune réponse de votre part quant à notre questionnement sur les points suivants : non pris en compte dans vos études.
– l’évolution climatique.
– la protection d’un site fragile géologiquement, abritant une faune et une flore particulière.
– le marché du ski alpin européen en baisse.
– les études de différents organismes travaillant pour l’état (ONERC, Météo France…) voir lettre de la ministre de l’environnement.
– la crise économique et financière.
– l’endettement lié au projet qui bloquera ou limitera tout autre gros investissement sur le Lys et Pont d’Espagne (fond de commerce de Cauterets) et même sur Cauterets.
– le coût annoncé et minimisé au possible : 20 M€ pour l’ensemble, ça ne fait pas sérieux.
– l’autofinancement, virtuel uniquement.
– la création de lits nouveaux.
La liste est loin d’être exhaustive (voir le blog).

Il est encore temps de nous accepter comme interlocuteur représentatif d’une part importante de la population. Notre détermination est à la hauteur de notre attachement à Cauterets.
Notre engagement va au-delà d’une opposition à ce projet, nous voulons être force de réflexion et de proposition sur le devenir de Cauterets. Nous pensons que notre avis est sûrement plus important que celui des bureaux d’études, des bétonneurs, des banquiers dont le seul but est le biseness qu’ils peuvent faire avec l’argent des contribuables locaux.
Ils ne doivent intervenir qu’une fois le sens donné à nos projets (les conseilleurs ne sont pas les payeurs).
Pour preuve, ils connaissent mal le site, travaillant sur carte dans leur bureau.
Pour terminer cette petite présentation de Cauterets Devenir, nous vous invitons à participer à notre journée de sensibilisation du 9 octobre au col de Riou, vous serez les bienvenus.
Nous réitérons notre demande de rencontre avec les élus du conseil municipal qui voudraient bien nous recevoir comme si nous étions du même village et partagions les mêmes intérêts.
Arrêtez le boycott, doutez un petit peu, il n’est pas trop tard.
Si vous refusez de nous écouter, nos prochaines actions vous montreront que notre détermination est à la hauteur de l’enjeu.
Merci d’avoir laissé Cauterets Devenir s’exprimer, nous vous disons bonsoir…et à bientôt.

Le bureau de Cauterets Devenir au nom de tous ses membres.

 

Communiqué de presse de l’Association pour la Défense et la Protection des Vallées

Pyrénéennes de Saux et de La Gela     Vielle-Aure, le 27 septembre 2011

NOUVEAU REPORT DU PROJET UTN PIAU-BIELSA

Initialement prévue le 16 juin 2011, la présentation du dossier de demande
d’autorisation d’Unité Touristique Nouvelle UTN « Piau-Engaly Bielsa » qui
devait être faite à la commission spécialisée UTN du Comité de Massif des
Pyrénées le 4 octobre à Toulouse est l’objet d’un nouveau report à une date
non fixée.
Ce report fait suite à une demande du maire d’Aragnouet, en relation avec un
calendrier électoral espagnol chargé (élections régionales et législatives) et donc peu
propice en ce moment à la mobilisation des partenaires aragonais du projet.
L’A.D.P.S.G. (Association pour la Défense et la Protection des Vallées Pyrénéennes de
Saux et de La Gela) s’étonne du motif invoqué pour ce report dans la mesure où le
supposé partenaire aragonais est le gouvernement d’Aragon et que les élections
régionales qui ont mis en place la nouvelle majorité (Parti Populaire allié avec le Parti
Aragonais) se sont déroulées il y a maintenant plusieurs mois.
Quant aux élections législatives espagnoles, elles n’ont, à notre connaissance, pas
d’incidences directes sur le projet en question.
Dans ses différentes déclarations à propos des investissements de l’Aragon sur le
marché de la neige, Luisa Fernanda Rudi, présidente du Gouvernement Autonome
d’Aragon, ne s’est jamais prononcée en faveur de la création de station de ski sur le
territoire français que défendait son prédécesseur Marcelino Iglesias.

Elle opte plutôt pour la mise en place d’une union entre les trois stations aragonaises
de Candanchu, Astun et Formigal (Nevasport du 31 juillet 2011 :
et du développement de la station de Cerler via la
Castanesa (RadioHuesca.com :
http://www.radiohuesca.com/Hemeroteca/Noticia.aspx?codigo=512439
Au
 sein même de l’Aragon, la Comarca de Sobrarbe par le biais de son président
Enrique Campo Sanz, s’offusque du fait que le projet Piau-Bielsa puisse passer après
l’union des trois stations aragonaises (Heraldo.es du 8 août 2011 : S
obrarbe exige
priorizar la ampliación de Piau a Bielsa

En ce qui nous concerne, nous avons toujours estimé que « les conditions
générales de l’équilibre économique et financier du projet », éléments
constitutifs du dossier UTN, n’étaient pas réunies dans ce projet (absence
d’engagement financier ferme des partenaires et prévisions économiques
surévaluées). Cette remarque avait été signifiée par notre association dans le
cadre de la consultation publique UTN.
Alors pourquoi reporter, et non retirer, un dossier portant de graves atteintes
à l’environnement et qui est économiquement bancal depuis le début ?
L’initiateur du projet espère-t-il un revirement de la position du gouvernement
aragonais et une meilleure situation économique en Espagne ?
Si tel est le cas, le dossier n’est pas près d’être représenté.
Cristallisant l’opposition à ce projet, l’Association pour la Défense et la Protection
des Vallées Pyrénéennes de Saux et de La Gela compte demander aux élus
aragonais de prendre une position officielle et définitive sur le sujet.

Cela évitera de mobiliser des énergies inutilement de part et d’autres … 

A propos Tribune de CAUTERETS DEVENIR

Liaison Luz - Cauterets Remontée mécanique
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Les Cauterésiens veulent se faire entendre!

  1. Bonjour,jean michel et tous nos lecteurs

    Tu n’as pas à t’excuser, ta proposition est certainement moins dérangeante, moins risquée, moins ruineuse, que celle qu’on nous fait aujourd’hui sur la liaison avec luz. Depuis la création de la station, nous utilisons les vallons d’Ilhéou, et d’Estaing à la pratique du ski. Bien sûr ça n’est pas le « produit fini » que l’on peut rencontrer dans les stations, mais c’est certainement un bon complément, une bonne ouverture que l’on pourrait offrir à nos clients.
    Il y a déjà une trentaine d’années, les moniteurs de cauterets encadraient la descente vers le vallon d’Estaing en ski « hors pistes », les bus venaient nous récupèrer au lac d’Estaing après un bon casse-croûte à l’auberge du lac. Tout les participants rentraient ravis d’avoir participé à une journée exceptionnelle.
    La descente sur le vallon d’Ilhéou était une classique que nous effectuions régulièrement accompagnés par de nombreux clients.
    Ces deux secteurs offrent beaucoup de possibilités pour des pratiques qu’on nomme aujourd’hui « free ride » ski sauvage » ect….Elles sont pour l’instant le fait d’une poignée de très bons skieurs. Mais ne pouvons nous pas réfléchir à une pratique encadrée et sécurisée d’un plus grand nombre de skieurs par les professionnels du ski et de la montagne? Tous ces espaces sont accessibles par le haut des remontées mécaniques. Les skieurs pourraient les parcourir avec une pratique montagnarde du ski, comme celà se fait déjà dans des endroits prestigieux: vallée blanche à Chamonix , vallon de la Meige, ou plus près de chez nous au Pic du midi.
    Alors merci Jean -michel d’avoir ouvert la piste vers Ilhéou et Estaing, notre association en reparlera lors d’une réunion de la commission technique qui se réunira prochainement. Nous y parlerons bien entendu des aménagements des sites du lys et du Pont d’Espagne.
    Et aussi de ces nombreuses pratiques permettant à notre village de devenir la « station montagne » des Pyrénées.
    Cordialement à tous, et à dimanche au col de Riou.
    jean pierre Florence

    J'aime

  2. layre-cassou jean-michel dit :

    Bonjour à tous. Suite à la réunion du C.M. DU 26 SEPTEMBRE2011, juste une
    réflexion sur la refonte envisagée des territoires par le gouvernement.
    J’ai pu remarquer, lorsque le sujet fut abordé par Mr le Maire (en clair le rattachement du « territoire Cauterésien » au canton de Luz.), la très vive réaction (il est vrai le seul à s’être réellement exprimé)d’un conseiller contre le rattachement au canton d’AUCUN. POURQUOI? Peut-être la peur, de par ce rapprochement, de voir naître une alternative libre de toute ingérence externe, et certainement toute aussi ancienne dans l’imaginaire collectif Cauterésien.
    Puisque l’objectif est censé être l’amélioration du produit « HIVER », par l’augmentation du kilométrage de « PISTES DE SKI », pourquoi ne pas faire une étude de faisabilité plutôt que de construire très très cher des kilomètres de « CABLES ET PYLONES » en plus.
    N’étant pas forcément au courant de tous les tenants et aboutissants dans la gestion des dits territoires, je demanderais donc vôtre indulgence, mon propos n’étant que de « PROPOSER ».

    LAYRE-CASSOU JEAN-MICHEL(jm 61).

    J'aime

  3. Monsieur,
    Vous ne faites pas partie sauf erreur de notre part de nos adhérents; je me permet ici de recentrer nos débats. Cauterets Devenir est née pour se battre contre un projet de liaison; en aucun cas nous nous battons contre un conseil municipal élu démocratiquement ni contre des personnes privées;
    Adhérez à notre association si vous êtes contre ce projet sinon préparez votre liste pour les municipales de 2014. Bien à vous, Virginie.

    J'aime

  4. AplaJP dit :

    Bonsoir,

    Puisque le conseil municipal et son Maire sont dans une somnolence générale, bercé par le staff de la régie Luz-Cauterets qui les a anesthésiés tel un serpent à sonnettes.

    Vous nous annoncez 2014, mais c’est loin et nous savons tous que le projet est beaucoup plus avancé que vous voulez nous en dire et que 2012 est une date plus réaliste.

    Il ne reste plus qu’à créer un séisme non géologique mais politique, en demandant à Monsieur le Maire de remettre son mandat en jeu.

    Si ça démarche lui semble juste, il ne craindra rien et sera réélu légitimement.

    Par contre si la population se sent trahie par l’action municipale contrairement à ses engagements préélectorales, il sera éconduit et pourra retourner à ces fourneaux.

    Monsieur Aubry, vous avez la possibilité en démissionnant dès aujourd’hui de nous démontrer que les Cauterésiens ont besoin de ce projet pour exister demain. Dans le cas contraire la suspicion sera légitime.

    J'aime

  5. Merci infiniment à l’Association de défendre les intérêts de Cauterets ! et les nôtres aussi !
    Un adjoint semblait souhaiter que l’on attende les prochaines élections municipales. Nous ne pouvons être d’accord pour deux raisons : l’une est que d’atermoiements en atermoiements on pourrait tabler sur notre lassitude; l’autre tient au fait que nous sommes résident secondaire et non admis à voter pour les municipales. Cependant nous sommes payeur des impôts, taxes et autres et impliqués financièrement dans tout projet à crédit… Alors de grâce considérez-nous, ne nous imposez pas le silence en sollicitant notre argent

    J'aime

  6. bonjour,
    Je vous trouve bien consensuels..suite au bulletin d’information envoyé par la mairie fin juillet, « les avancées du projet qui connaîtra une concrétisation à la fin de l’été avec la création d’une structure de portage d’une UTN commune aux 2 vallées conformément aux souhaits de monsieur le préfet. l’UTN sera quant à elle déposée en fin 2011. »
    De deux choses l’une , soit le conseil municipal s’est totalement fichu de nous en nous affirmant que nous n’en étions qu’au stade des études…
    (la fin de l’année va vite arriver).
    soit et c’est encore plus grave, il ne maîtrise pas du tout son
    sujet…Monsieur le maire nous a quand même dit (avec son humour bien personnel que lorsqu’il voulait s’informer il regardait notre blog..)
    suite à notre future entrevue avec nos élus;Virginie

    J'aime

  7. la GELA dit :

    Merci de votre relais

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s